CNIL : le comité chargé d’examiner les modalités d’introduction en France d’une centrale de crédit aux particuliers a rendu son rapport le 2 août 2011.

« Après analyse de différentes options, le comité a considéré que la création d’un identifiant dérivé du numéro de sécurité sociale, le NIR était la seule option permettant l’identification fiable au sein du futur registre.

[...] La CNIL réitère ses réserves de principe quant à l’utilisation du NIR qui doit, selon elle, être strictement réservé à la sphère sociale.

Elle s’inquiète des dérives possibles notamment en raison du risque d’interconnexion et de détournement de finalité de cet identifiant.

[...]la CNIL rappelle que les travaux qu’elle a menés au sujet des registres des crédits ,’ont pas démontré leur efficacité pour lutter contre le surendettement.» 

source :

http://www.cnil.fr/index.php?RDCT=e65b70d695aeae70b52e

Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Mots-clefs

  • Archives